Intervention de la CEDEAO pour l'apaisement des violences au Sénégal

Depuis la nouvelle de l’arrestation de l’opposant sénégalais Ousmane SONKO, la situation au Sénégal est très tendue. La CEDEAO a réagit face à la situation ce Samedi pour appeler au calme.

L’appel de la CEDEAO pour juguler la guérilla

La CEDEAO n’est pas restée silencieuse face aux faits de violences qui prévaux actuellement au Sénégal ayant conduit à des pertes de vies humaines et de nombreux dégâts matériels. La communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest a exprimé son désaccord face aux dégâts fait par les manifestations en cours au Sénégal en soutien au député Ousmane SONKO, retenus aux mains de la justice. L’appel de la CEDEAO a été rendu public via un communiqué de l’institution. Au terme de ce communiqué, la CEDEAO a fait savoir l’intérêt particulier qu’elle accorde a la situation qui prévaut au Sénégal et condamne les scènes de violences produites dans plusieurs villes avec pour corollaire de pertes en vies humaines, de blessées et des destructions de biens. Elle a donc pour un dégel de la crise lancé un appel à toutes les parties à l’apaisement et à la retenue. Elle invite les autorités sénégalaises à la prise de mesures allant dans le sens de l’apaisement des tentions en cours, et de garantir le droit à la manifestation pacifique tel que prévu par les lois en vigueur.

L’origine des faits

Il, faut rappeler qu’ Ousmane SONKO arrivé troisième aux élections présidentielles de 2019, est pressenti comme un potentiel adversaire aux élections de 2024. Ainsi son arrestation comme il l’a laissé entendre apparaît pour plusieurs comme une volonté du chef d’Etat sénégalais d’éliminer de la course à sa succession un potentiel candidat en désaccord avec sa gestion. L’homme est accusé de viols et de menaces de mort. Dans les émeutes survenues suite à l’arrestation de l’opposant sénégalais SONKO, le bilan fait quartes morts, des bâtiments publics dégradés, des biens privés saccagés, des arrestations et de nombreux cas de blessés.

A lire :   Quels sont les plus grands organismes internationaux?